Ils ont dit : Oui !

Vendredi 25 décembre 2020

bradi_barth_sainte_famille

Dieu, Notre Père à tous, s’est fait homme et rejoint au plus près sa créature. Pour que cela ait pu se faire, il a choisi un couple de fiancés : Marie, une jeune-fille de Nazareth, et Joseph un jeune charpentier, tous deux au quotidien bien ordinaire. C’est par leur humble « Oui ! » que Jésus a pu être.

Marie et Joseph, deux personnes en qui nous pouvons nous retrouver. Comme des parents le feraient par désir ou par surprise, Marie et Joseph ont accueilli une vie. Ils ont dit « oui » à la vie. Comme tous parents, même s’ils en sont acteurs, ils n’ont pas été maîtres de cette vie, il y a toujours une part de mystère dans sa conception. Dans le livre de la Genèse, Dieu crée par sa Parole et insuffle son Esprit qui donne Vie. Tout comme la Création a eu lieu en 7 jours, et qu’au septième jour Dieu prit le temps de la contempler, il en est de même pour tout enfant. Je m’explique. Un embryon met 7 jours pour arriver dans l’utérus pour s’y implanter, et durant ces 7 jours il est médicalement et techniquement impossible de savoir qu’une grossesse est en cours. C’est uniquement au huitième jour que l’embryon envoie lui-même son signal de présence à sa mère : l’hormone ßHCG, entraînant le début des chamboulements physiologiques chez la femme. Ainsi, il n’est pas insensé de se dire que tout comme aux origines, avant même que nos parents aient pu connaître notre existence, le premier regard que nous avons reçu fut le regard d’amour de Dieu sur notre propre création :

« J’étais encore dans le sein maternel quand le Seigneur m’a appelé ; j’étais encore dans les entrailles de ma mère quand il a prononcé mon nom. » Isaïe 49, 1

Comme tous parents, Marie et Joseph ont eu à faire une « démarche d’adoption » dans leur cœur. Marie, tout comme une mère, a pu sentir son enfant et vivre une relation avec lui durant sa grossesse. Joseph, tout comme un père, attend avec impatience de toucher et de saisir son enfant pour le rendre enfin présent à ses yeux. Cependant, comme tous parents, il leur faudra la naissance pour réaliser la grandeur de cette vie. En effet, nos yeux ébahis de parents tournés vers le berceau réalisent désormais que cet enfant nous est confié, qu’il dépend totalement de nous. Nous l’adoptons d’une certaine façon. Nous le recueillons dans nos bras, sous notre toit, et nous lui donnons tout notre amour de notre mieux. Ainsi, Noël nous rappelle qu’en chaque mère réside une Marie, en chaque père un Joseph. C’est à nous de choisir de leur ressembler.

Ils ont dit : « oui » à Dieu qui leur confiait son Fils unique.

À Noël, grâce à eux, c’est Jésus humblement accueilli dans une mangeoire que nous contemplons, et adorons. Pauvre parmi les pauvres. Il vivra une vie très singulière jusqu’au démarrage de sa vie publique à 30 ans. Homme parmi les hommes, il a vécu et ressenti tout de notre humanité. Dieu nous a donné son Fils, pour qu’en lui nous soyons sauvés. Jésus ne s’est pas imposé, il a rayonné, et il est mort cloué sur la Croix. Jésus par sa vie nous montre le Chemin, la Vérité, et la Vie. Sa Parole demeure vivante, actuelle, et son œuvre se poursuit sans fin.

Jésus est bel et bien « l’Emmanuel » qui veut dire : Dieu avec nous.

À Noël, n’oublions pas de te regarder Seigneur, toi l’Emmanuel, petit, chétif, et malgré tout Divin, toi la promesse de notre rédemption.

Claire Caravano, responsable de la catéchèse des enfants
24/12/2020

> Pendant le confinement, les églises s’ouvrent !
Horaires d’ouvertures des églises de la paroisse

Père Frédéric Villier
03/12/2020

> Un feuillet spécial Avent offert !
Plus d’informations sur la page de l’édito de l’Avent.

Feuillet spécial Avent 2020
Père Frédéric Villier
25/11/2020

> Challenge : crèche en Forez - Avent 2020
Durant l’Avent, nous vous proposons de venir agrémenter les crèches de nos églises par une création personnelle ! Plus d’infos pour participer sur la page dédiée crèche en Forez 2020

Père Frédéric Villier
25/11/2020

> Retraite avec les psaumes
Dans le cadre de l’Atelier de prière et vie, une retraite avec les psaumes a été mise en place. Elle se passe sur 4 jours : un dossier est envoyé jour après jour aux personnes qui se sont inscrites, il leur permet de vivre la retraite à leur rythme.

dieu_t_aime_pm Cette retraite s’adresse à tout le monde, il suffit de s’inscrire et d’être motivé pour la faire. C’est une belle retraite, où l’on peut puiser toute cette force qu’il nous faut pour vivre ces temps difficiles.
Plus de renseignements et inscriptions sur la page dédiée à la retraite avec les psaumes.

Chantal Komisarek
24/11/2020

> Adoration et confession
A partir du 9 janvier, vous pouvez revenir adorer et recevoir le sacrement du pardon les jeudis à partir de 10h et les samedis à partir de 17h à l’église de Montrond-les-Bains.

adoration

Qu’est-ce qui sauvera le monde ?
Mère Teresa répond :
« La prière. Il faut que chaque paroisse se tienne au pied de Jésus
dans le Saint-Sacrement dans des heures d’adoration
. »
Père Frédéric Villier
14/11/2020, mise à jour 25/12/2020
Actualités
Pour retrouver les précédentes actualités, allez visiter le fil des éditos (bouton dans le menu à gauche).
INFOS PRATIQUES Covid-19
. . .
  • La célébration de la messe en semaine et le dimanche est de nouveau possible dans les églises.
  • Les célébrations d’obsèques sont toujours possibles à l’église.
  • Pour ceux qui veulent recevoir le sacrement du pardon, un prêtre est disponible à l’église de Montrond-les-Bains les samedis 12 et 19 décembre de 9h à 11h et de 15h à 17h.
    Le Saint Sacrement sera aussi exposé durant ces plages horaires.
    Il n’y aura pas d’adoration ni de confession les samedis 26 décembre et 3 janvier 2021.

LIENS
. . .