Comment se confesser sans prêtre ?

Jeudi 2 avril 2020

pape_confession

Confession pascale et autres confessions en temps d’épidémie de coronavirus :

Les confessions sont toujours possible (cf. le cadre INFOS PRATIQUES ci-dessous), mais encore faut-il pouvoir sortir de chez soi…

Du coup, voici ce que propose l’Église en cas d’impossibilité de se confesser :

Ce que dit le pape François : « Je sais qu’à l’occasion de Pâques, beaucoup d’entre vous allez vous confesser pour retrouver Dieu. Mais nombreux me diront aujourd’hui : “Mais, père, où puis-je trouver un prêtre, un confesseur, puisque je ne peux pas sortir de chez moi ? Et je veux faire la paix avec le Seigneur, je veux qu’il m’embrasse, que mon papa m’embrasse… Comment faire sans prêtre ?” Fais ce que dit le Catéchisme. C’est très clair : si tu ne trouves pas de prêtre pour te confesser, parle avec Dieu, il est ton Père, et dis-lui la vérité : “Seigneur, j’ai manigancé ceci, cela, cela… pardon”, et demande-lui pardon de tout ton cœur, avec l’Acte de contrition et promets-lui : “Je me confesserai plus tard, mais pardonne-moi maintenant”. Et tu reviendras immédiatement dans la grâce de Dieu. Ainsi, tu peux t’approcher toi-même du pardon de Dieu, comme l’enseigne le Catéchisme, sans avoir de prêtre sous la main… Trouve le moment juste, le bon moment. Un Acte de contrition bien fait, et ainsi notre âme deviendra blanche comme la neige ».

En ce qui concerne la confession pascale, et en général les autres confessions, spécialement en cas de péché mortel ou grave, impossibles pour de très nombreux fidèles dans le contexte actuel d’épidémie de coronavirus, le décret de la Pénitencerie Apostolique du 19 mars 2020 (cf. aussi l’homélie du Saint-Père du 20 mars 2020) comporte cette disposition : ceux qui n’ont pas accès au sacrement de Pénitence peuvent demander à Dieu le pardon de leurs péchés – même mortels – d’un cœur contrit et sincère (contrition), avec la ferme résolution de recourir à la confession sacramentelle dès que possible.

Vous trouverez ici un document qui peut vous aider à vivre ce temps de prière pour demander à Dieu le pardon de vos péchés.

En union de prière.

Père Frédéric Villier
30/03/2020
Le sacrement de pénitence en temps d'épidémie de coronavirus -  PDF - 744.4 ko
Le sacrement de pénitence en temps d’épidémie de coronavirus
Actualités
Vous avez peut-être remarqué que depuis le début du confinement, notre curé le père Frédéric Villier écrit un petit mot ou propose une information plusieurs fois par semaine en une de ce site. Vous pourrez retrouver les précédents dans le fil des éditos (bouton dans le menu à gauche).
INFOS PRATIQUES
. . .
  • Suite aux recommandations des autorités, toutes les activités de la paroisse sont suspendues (messes, équipes synodales, réunions, préparations, accueil…) sauf les funérailles, mais elles sont réservées à famille proche.
  • Notre évêque a demandé aux salariés et aux bénévoles de la paroisse de rester chez eux.
  • Les églises peuvent toujours être ouvertes. Vous y trouverez la prière à l’intercession de Saint Roch contre les épidémies. Vous pourrez aussi y déposer devant l’autel un rameau, un branchage de buis ou de sapin, apporté par vos soins, signe de votre espérance, et en union de prières avec les autres villages.
  • Les prêtres peuvent toujours aller visiter les personnes gravement malades ou mourantes, afin de donner les sacrements.
  • Uniquement en cas de nécessité et avec modération, vous pouvez envoyer un mail via le formulaire de contact de ce site, ou appeler le Père Jean-Baptiste : 06 19 07 45 01.
  • Pour ceux qui veulent recevoir le sacrement du pardon, un prêtre est disponible à l’église de Montrond-les-Bains, le samedi de 10h à 12h et de 16h à 18h.
  • Pour information et afin que vous puissiez vous unir en pensée à notre messe, sauf changement ultérieur, nous allons dorénavant célébrer une messe tous les jours en semaine à 11h30, et le dimanche à 10h30, à l’oratoire de la maison paroissiale de Saint-Galmier.

LIENS
. . .

DOCUMENTS
. . .