Présentation des nouveaux prêtres de la paroisse

Mercredi 26 septembre 2018

Nous vous proposons ce mois-ci une petite présentation des nouveaux prêtres de la paroisse :

Frédéric Villier Le père Frédéric Villier a 40 ans. Il est originaire du département de l’Ain, et a été ordonné prêtre en 2008 à Ars. Il a été ensuite envoyé en mission à Meximieux dans l’Ain, puis à Rennes en Bretagne. Il est maintenant le curé des paroisses Saint Timothée en Forez et Saint Joseph des bords de Loire. Il a aussi une mission au lycée Saint-Pierre de Montrond.

Jean-Baptiste Buchet Le père Jean-Baptiste Buchet (40 ans) est originaire du diocèse de Lyon. Il a été ordonné prêtre en 2009. Il a commencé son ministère à Vénissieux (69), puis il a été envoyé en mission dans une paroisse à Toulon. Il servira maintenant plus particulièrement la paroisse Saint Joseph des bords de Loire. Il a reçu aussi la charge d’accompagner l’ensemble scolaire saint Jean-Paul II, et il suivra plus particulièrement les collèges Saint-Pierre et Sainte-Stéphanie.

Patrick Frenay Le père Patrick Frenay a 45 ans, et il est originaire de notre diocèse de Saint-Étienne. Il a été ordonné prêtre en 2001. Il a déjà servi sur les paroisses de La Terrasse et de St Benoit, à Saint-Étienne. En plus de ses responsabilités diocésaines (pastorale des jeunes, service des vocation, les étudiants …), il sera aussi au service des paroisses Saint Timothée en Forez et Saint Joseph des bords de Loire suivant ses disponibilités.

Jean-Paul Granger Le père Jean-Paul Granger a 34 ans. Il est originaire du diocèse de Bordeaux : ordonné prêtre en 2015. Après quelques années en mission à Ambarès en Gironde, il servira maintenant plus particulièrement la paroisse Saint Timothée en Forez. Il a aussi une mission auprès des écoles catholiques.

Ces 4 nouveaux prêtres sont membres de la Communauté de l’Emmanuel. Celle-ci est une communauté catholique, née à Paris, dans les années 1970, à partir d’un groupe de prière composé de quelques laïcs. Par la suite, le nombre de participants augmenta et certains eurent le désir de s’engager plus fortement, sous la forme d’une vie communautaire. En 1992, la Communauté de l’Emmanuel a été reconnue par l’Église, comme association publique de fidèles. De nos jours, cette communauté réunit de tout état de vie : des laïcs (étudiants, couples, célibataires …) des femmes ou des hommes consacrés (laïcs consacrés), des diacres et des prêtres.

Leur appartenance à cette communauté implique qu’ils s’engagent à une vie communautaire, en partageant le même lieu de logement, en ayant des temps de prière en commun et en travaillant ensemble.

.