Mercredi 3 février 2016

Prends soin de lui !

Chaque chrétien est appelé à revivre dans des contextes divers et toujours nouveaux la parabole du Bon Samaritain.

Porter la communion à des personnes immobilisées chez elles est un acte de foi et une démarche fraternelle.
Nous leur partageons la Parole et le pain eucharistique reçus lors de l’assemblée dominicale, mais aussi, avec nos modestes moyens, le réconfort pour avancer malgré le poids des jours.
Nous apportons ainsi la gratuité de la tendresse, et les regards s’illuminent dès le pas de la porte franchi.
Par l’écoute bienveillante, nous partageons leurs soucis, leur solitude et souvent leur histoire dans ce qu’elle a de douloureux. Cette écoute est ressentie comme un rayon de soleil dans un jour brumeux.

Tous les chrétiens ont à partager l’amour du Christ et l’attention de l’Église pour les malades et les personnes affaiblies.

Pour ce faire il suffit d’aller à leur rencontre avec tendresse.
Bernadette Rascle