Dimanche 22 février 2015

Trois ordinations pour notre diocèse… (Juin 2014)

Ils seront ordonnés le dimanche 29 juin à 15 h 30 à la cathédrale Saint Charles. Leurs témoignages est extraits du livret distribué aux pèlerins lors du pèlerinage de prière pour les vocations, à Ars.

Rodolphe Berthon ordonné diacre en vue du sacerdoce :

« Quand j’étais sur la paroisse Saint Étienne, avant d’entrer au séminaire, j’ai fait partie d’un petit groupe du rosaire qui se réunissait le mardi. J’étais un des seuls jeunes de ce petit groupe, il y avait beaucoup de « grand-mères » ferventes qui venaient fidèlement confier à la Vierge Marie, leur famille, l’Église, les jeunes, les vocations… J’étais alors tout jeune recommençant. Et, alors que je priais avec toutes ces « grand-mères » ferventes, je savais dans mon cœur que mon retour à la Maison du Père était le fruit de leur prière. »

Rémi Gabriel Perchot ordonné prêtre

« L’appel au sacerdoce peut à première vue contredire les plans que nous pouvons essayer de faire dans notre vie. C’est ce qui m’est arrivé. Un appel presse de suivre le chemin du vrai bonheur en faisant dans la joie la volonté du Seigneur. La joie naît et grandit au cours du temps. Joie de se savoir aimé par Dieu qui est l’Amour même, joie de faire l’expérience de sa miséricorde, joie d’être guidé par le Chemin qu’est le Christ, joie de savoir que j’avance malgré les épreuves vers le bonheur éternel, vers Dieu. »

Joseph Tung ordonné prêtre

Pour mon cas, ma vocation est née d’un désir de me rendre disponible pour être au service des autres, et en raison d’un grand manque de prêtres dans mon diocèse, quand j’étais enfant. Au cours du temps, en connaissant des hauts et des bas comme toute vocation, ce désir a grandi en moi grâce à la vie de prière, à la formation, au discernement et à l’accompagnement spirituel. Et si aujourd’hui j’ose demander l’ordination presbytérale pour m’engager toute ma vie dans cette voie, ce n’est pas parce que je me sens fort dans la foi et capable dans les services, mais parce que je sais que je pourrai y aller en comptant sur la grâce de Dieu, et je suis heureux de ce choix.