Mercredi 6 décembre 2017

Notre Père

…Et ne nous laisse pas entrer en tentation…
Notre Père qui es aux cieux,
Que ton Nom soit sanctifié,
Que ton Règne vienne,
Que ta Volonté soit faite
sur la terre comme au ciel.
Donne-nous, aujourd’hui, notre pain quotidien,
Pardonne-nous, nos offenses, comme nous pardonnons
aussi à ceux qui nous ont offensés,
Et ne nous laisse pas entrer en tentation ,
Mais délivre-nous du Mal. Amen !

Avec le « Notre Père », nous prions avec les mots de Jésus le Fils de Dieu. Ses mots façonnent peu à peu notre prière, nous ouvrant au projet de Dieu par sept demandes. Prier le « Notre Père », c’est accueillir Dieu comme Père et tous les baptisés comme frères.

A partir de l’avent 2017, l’Église nous offre une nouvelle traduction pour la sixième demande. « Ne nous soumets pas à la tentation » pouvait être mal compris, laissant entendre que Dieu pourrait avoir une responsabilité quand la tentation nous assaille. « Ne nous laisse pas entrer en tentation » souligne que Dieu au contraire nous aide à ne pas céder à la tentation, ce qui entraine au péché, même si son pardon nous est toujours offert.

La tentation fait partie de la vie du baptisé. Jésus lui-même fut tenté au désert et Il a librement résisté. En priant le « Notre Père », nous demandons à Dieu d’accueillir sa force pour rester libre de ne pas commettre le mal. Ainsi, nous pouvons suivre le chemin de Jésus !